Actualités "Zoom" - Retour -

APÉRO DE L'APARR #13

Avec ce temps estival, on a tous envie de festivals, de musique, de sortir...
Alors on vous a concocté un 13ème apéro sur mesure :  

APÉRO#13
Jeudi 20 juin à partir de 19:00 
au bar du Théâtre Dijon Bourgogne (Dijon) 

avant la projection de 
Quand je serai dictateur de Yaël André  
Magritte 2015 du Meilleur Documentaire
à 20:30 au Théâtre du Parvis Saint Jean – Dijon
Dans le cadre du festival Scènes Occupations

Tarif spécial adhérents de l'APARR pour la projection : 8€

Pour l’organisation, merci de nous indiquer votre venue à l'apéro
melanie@aparr.org | 06 20 41 62 89
(il vous sera possible de commander des assiettes gourmandes en plus des boissons)

Si vous souhaitez réserver votre place pour la projection auprès de Scènes Occupations :
scenesoccupations@orange.fr | www.digitick.com

- - -

QUAND JE SERAI DICTATEUR
Yaël André
2013 - 90 minutes - Scènes Occupations

Jacky Lignon : accordéon
Philippe Poisse : piano
Michaël Santos : percussions
Laurence Vielle : voix

Adolescents, ils s’inventaient d’autres vies possibles pour lutter contre l’ennui de leur quartier résidentiel. Adultes, ces vies, ils les vivront. Le film de Yaël André rend hommage à un ami proche, Georges, en explorant plusieurs univers rêvés dans lesquels la cinéaste est tour à tour psychopathe, dictateur, figurante ou encore Dieu. Et si les mondes parallèles existaient ?

La particularité de ce documentaire-fiction est qu’il est construit à partir de centaines de bobines amateurs 8 mm et Super 8 des années 40 à aujourd’hui. Images de vacances, de mariages, de cirques sur lesquelles la réalisatrice belge, nous conte une histoire, mêlant les fils du vrai et du faux, de la comédie et du drame. Son point de départ est qu’elle voulait faire un film comique sur la mort. Mais le film reste habité par une fibre tragique, même si le comique la combat activement. Yaël André a rapidement fait appel à Laurence Vielle, comédienne et auteure belge, pour assurer la voix de son film disant : « Laurence nous a fait un immense cadeau : sa voix était exactement taillée pour le film ; le texte lui tombait dessus comme un vêtement sur-mesure ». Laurence Vielle nous fait aussi un cadeau en s’installant au pied de l’écran pour assurer la voix en direct aux côtés des musiciens qui interpréteront une musique écrite spécialement pour le film, au service des images.

Une production de Scènes Occupations.
Soirée en partenariat avec Itinéraires Singuliers.

Plus d'inormations sur le festival : www.scenesoccupations.fr

Par le webmaster