Annuaire des films

Les granges brûlées

Résumé :

Dans le Haut-Doubs, près d'une ferme isolée, "Les Granges Brûlées", un crime a été commis entre 22h et 24h. Le juge d'instruction enquête tout naturellement sur la ferme et ses habitants. Le vieux fermier et sa femme, une maîtresse femme, qui vivent avec deux ménages sur leurs quelques hectares. On découvre petit à petit, avec l'enquête, la vie dure, laborieuse et pleine de drames de ces rudes paysans qui sont fiers. Raoul est soupçonné, puis ce sera Paul. Rose découvre dans les affaires de Raoul les 7 000 francs suisses qui manquaient dans le sac de la victime. Elle les cache tandis que le juge Larcher fait fouiller de fond en comble la ferme, exaspéré par le peu de résultat de son enquête mais plein d'admiration pour la dignité de ces gens de la terre. Brusque revirement de situation: deux jeunes filles viennent avouer qu'elles ont assassiné la femme. Larcher vient dire adieu à la ferme, Rose lui tend les 7 000 francs...

Retour
au catalogue

Genre : Autre

Durée : 1H40

Année : 1973

Réalisation : CHAPOT Jean

Scénario : CHAPOT Jean

Production : Lira Films

Thématiques

- La famille dans tous ses états - La vieillesse dans tous ses états - Amour, Amitié

Générique : cliquez ici

"France - Couleurs - 1h40.
Réalisation
Jean Chapot, d'après un scénario original du réalisateur.
Interprètes
Simone Signoret, Ajain Delon, Paul Crauchet, Miou-Miou,
Bernard Le Coq, Catherine Allegret
Lieux de tournage
La Chaux-de-Gilley, Pontarlier, Besançon...
Après avoir réalisé Les Faivre, un documentaire sur le Haut-Doubs en 1969, Jean Chapot revient y tourner, en 1972, Le Fusil à lunette. La
même année ce film obtient la Palme d'Or du court-métrage à Cannes.
En 1973, le réalisateur attaché à la région et à ses habitants revient
pour Les Granges Brûlées, un film marquant par son approche des coutumes et des traditions de la moyenne montagne